Sommaire

L'arrosage des plantes pour terrasse devrait se faire au cas par cas : ce qui est difficilement réalisable en période d'absence. Heureusement, il existe des solutions pour offrir aux végétaux en pots et jardinières une irrigation capable de répondre aux besoins de chacun d'eux.

Voyons de plus près quels sont en général les besoins des plantes de terrasse et quel système d'arrosage adopter en cas d'absence courte ou prolongée.

Besoins en eau des plantes de terrasse

Toutes les plantes de terrasse n'ont pas les mêmes besoins en eau.

Certaines plantes sont très économes en eau, ce qui présente un sérieux avantage si l'on s'absente souvent mais que l'on souhaite malgré tout végétaliser sa terrasse. Parmi ces plantes et arbustes on retrouve par exemple :

  • le géranium sanguin (Geranium sanguineum), contrairement aux autres géraniums ;
  • les millepertuis (Hypericum) ;
  • les hémérocalles (Hemerocallis) ;
  • les viornes (Viburnum) ;
  • les achillées (Achillea).

Cependant, dans une large majorité, les plantes pour terrasse en pot doivent être arrosées selon la météo :

  • Plus il fait chaud, plus elles ont soif.
  • Plus le vent est fort, plus la terre est asséchée.

Les besoins en eau varient aussi en fonction du type de plante et de la date de plantation :

  • Une plante à la floraison abondante aura besoin d'une irrigation plus importante qu'une plante à feuilles grasses.
  • Une plante nouvellement plantée a besoin de plus d'eau qu'une plante en place depuis quelques années.

 

Plantes de terrasse : quel arrosage en cas d'absence ?

Après une absence de quelques jours à quelques semaines, pour ne pas retrouver ses plantes de terrasse assoiffées voire asséchées, mieux vaut installer un système d'arrosage automatique. L'amoureux des plantes dispose d'un large choix de solutions permettant de sauver ses végétaux de la déshydratation.

Cône à réserve d'eau

Le cône à réserve d'eau est un système d'arrosage simplissime à petit prix et 100 % écologique puisqu'il fonctionne sans source d'énergie :

  • La taille du cône est à choisir en fonction de l'importance du pot et des besoins en eau de la plante.
  • Selon les modèles, le cône à réserve d'eau peut alimenter en eau une plante de terrasse pendant une période d'une semaine à deux mois.

Bac à réserve d'eau

Les bacs à réserve d'eau incrustée dans une double paroi ou un double-fond permettent une autonomie en eau de deux à trois mois.

Bien qu'un système de trop-plein permette à l'excès d'eau de s'évacuer (en cas de forte pluie), on conseille généralement de poser au fond des bacs à réserve d'eau une couche de drainage, par exemple des billes d'argile.

Ce système à réserve d'eau est plutôt indiqué pour les plantes qui aiment l'humidité.

Gel hydro-rétenteur

Le gel hydro-rétenteur est un gel composé de fibres de cellulose qui se transforme peu à peu en eau en se désagrégeant.

Permettant une autonomie en eau d'environ un mois, ce gel hydro-rétenteur est disponible sous deux formes :

  • en petits grains d'eau qu'il suffit de mélanger au substrat ;
  • en stick que l'on plante dans la terre des balconnières, pots et jardinières.

Tuyau à goutteurs intégrés

Un système d'arrosage par un tuyau à goutteurs intégrés de 15 mètres est idéal pour ne pas mouiller le feuillage des plantes de terrasse :

  • Il s'agit d'un tuyau en PVC, d'un diamètre d'une douzaine de millimètres, dans lequel sont intégrés de petits goutteurs placés à intervalles réguliers, variables selon les modèles (le plus souvent des goutteurs en ligne).
  • Il suffit de placer judicieusement le tuyau pour que les goutteurs soient positionnés sur les pots et jardinières.
  • Ce dispositif n'est certes pas très esthétique, mais il peut être caché sous un paillage qui aura, en plus, pour effet de limiter l'évaporation de l'eau.

Kit goutte-à-goutte

À raccorder à l'arrivée d'eau, le kit goutte-à-goutte est très utilisé pour l'arrosage des plantes de terrasse et de jardin. Il est composé :

  • d'une centrale d'irrigation ;
  • d'éléments de raccordement ;
  • de goutteurs ;
  • et bien évidemment d'un réseau de tuyaux.

Il existe plusieurs modèles de kits goutte-à-goutte :

  • sans programmateur ;
  • avec programmateur ;
  • à débit fixe ;
  • auto-régulant ;
  • réglable.

Système d'arrosage automatique avec pompe électrique

Un système d'arrosage automatique avec pompe électrique est particulièrement recommandé lorsque l'on ne dispose pas d'arrivée d'eau à proximité ou sur la terrasse. Ce dispositif permet de puiser l'eau stockée dans un grand récipient servant de réserve d'eau. Il comprend :

  • un tuyau ;
  • de 20 à 25 goutteurs ;
  • une pompe électrique ;
  • un programmateur ;
  • un réservoir pour stocker l'eau, selon les modèles.

Astuces pour une meilleure irrigation des plantes de terrasse

Parallèlement à un système d'arrosage automatique adapté aux plantes de la terrasse, il existe quelques astuces faciles à mettre en place pour que les végétaux résistent à la sécheresse lorsque personne ne peut les arroser. Parmi les bons gestes :

  • Éliminer systématiquement les fleurs fanées et les utiliser comme paillage en les laissant au pied des végétaux.
  • Déplacer les plantes de la terrasse pour les entreposer dans un coin du jardin qui reste ombragé durant les heures les plus chaudes. Attention toutefois de ne pas les placer en plein courant d'air car elles risqueraient d'en souffrir.
  • Lutter contre le phénomène naturel d'évaporation et conserver un sol humide en optant pour le paillage. Il suffit de déposer au pied des plantes, directement sur la terre des pots et jardinières, les fleurs fanées que l'on aura pris soin d'éliminer avant le départ, des écorces de pin, des paillettes de lin, des coques de coco ou un peu de paille. À défaut, on peut se procurer un film de paillage dans les magasins spécialisés en jardinage.

Bien entendu, un bon arrosage des plantes de terrasse s'impose la veille du départ en vacances !

Prix d'un système d'arrosage automatique pour plantes de terrasse

À titre indicatif, voici les prix des différents systèmes d'arrosage indiqués pour les plantes de terrasse :

  • cône à réserve d'eau : entre 2 et 5 € ;
  • bac à réserve d'eau : à partir de 20 € ;
  • gel hydro-rétenteur en sachet de grains d'eau ou en stick : moins de 10 € ;
  • tuyau 15 mètres à goutteurs en ligne intégrés : entre 15 et 30 € ;
  • kit goutte-à-goutte sans programmateur : à partir de 30 € ;
  • kit goutte-à-goutte avec programmateur : à partir de 70 € ;
  • système d'arrosage automatique avec pompe électrique : entre 90 et 140 €.
Arrosage

Arrosage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types d'arrosage
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider