Sommaire

Environ 70 % des ressources mondiales en eau sont utilisés pour l'irrigation agricole.

Qu'est-ce que l'irrigation ?

Un apport en eau artificiel

L'irrigation est une opération humaine qui consiste à amener de l'eau supplémentaire à des cultures :
  • en cas de manque ou d'insuffisance d'eau d'origine naturelle (pluie ou nappe phréatique) ;
  • dans des régions arides ou au climat très sec ;
  • pour des cultures qui demandent plus d'eau qu'elles ne peuvent en trouver sur place (maïs, coton...).

Pourquoi irriguer ?

L'irrigation agricole et artificielle est utilisée afin d'augmenter les rendements :

  • L'irrigation améliore les rendements des terres agricoles par l'apport de l'eau nécessaire à une forte croissance.
  • L'irrigation est combinée la plupart du temps à un apport d'intrants chimiques (fertilisants...).

D'où provient l'eau ?

L'irrigation nécessite l'utilisation de beaucoup d'eau dont les sources varient :

  • Le recyclage de l'eau usagée :
    • L'irrigation peut se faire avec de l'eau usagée qui a été traitée pour être utilisée sur des terres agricoles.
    • Cette irrigation demande la mise en place de structures adaptées à la collecte et au traitement de l'eau usagée, mais permet de préserver l'eau des sources naturelles.
    • Ce système est peu utilisé en Europe, mais davantage dans les régions arides où l'eau est plus rare.
  • Les sources naturelles comme les rivières, lacs ou les nappes phréatiques. Ces sources d'eau naturelle fournissent la majorité de l'eau d'irrigation dans les pays développés.

Techniques d'irrigation

Irrigation par écoulement de surface

L'irrigation par écoulement de surface, aussi appelée irrigation gravitaire, consiste à distribuer l'eau par le biais de canaux et de rigoles sous l'effet de la gravité :

  • Les canaux distribuent l'eau à des canaux secondaires jusqu'aux parcelles.
  • Comme tout le dispositif est à ciel ouvert, beaucoup d'eau est perdue par absorption du sol et évaporation.

Irrigation par aspersion

Cette irrigation se réalise dans le cadre d'un système d'arrosage intégré, ou enterré :

  • L'eau circule dans des canalisations enterrées.
  • Elle sort vers des tuyaux mobiles qui la distribuent aux cultures via des systèmes d'aspersion.
  • L'irrigation par aspersion imite une pluie fine.

Irrigation par micro-aspersion

Le principe est le même que pour l'irrigation par aspersion, mais de façon plus localisée. La micro-aspersion est plus économe en consommation d'eau.

Irrigation par micro-irrigation

  • La micro-irrigation se fait au goutte-à-goutte.
  • L'eau est amenée directement au pied de la plante.
  • Le système est très économe en eau puisqu'il ne consomme que ce dont la plante a besoin.
  • Le réglage doit être très bien fait, ce qui n'est pas aisé.
  • L'eau utilisée doit être filtrée afin de ne pas boucher les goutte-à-goutte.
Arrosage

Arrosage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types d'arrosage
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider