Installer un arrosage automatique

Sommaire

Installer un arrosage automatique

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

S’affranchir de la corvée d’arrosage en choisissant un système d’arrosage automatique pour votre pelouse est bien tentant. D’autant plus que, si sa conception a été correctement conduite, son installation s’accompagnera d’une réduction de votre consommation d’eau.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour installer un arrosage automatique.

 

Zoom sur les systèmes automatiques d’arrosage pour pelouse

Une installation automatique d’arrosage de pelouse distribuera en pluie la quantité d’eau nécessaire (durée et débit), et de manière répartie sur l’ensemble du terrain.

Dans le cas d’une pelouse, un système enterré est bien sûr le plus approprié, mais également le plus coûteux, il comprend :

  • Une (ou plusieurs) électrovanne dont l’ouverture automatique est commandée par automatisme. Si enterrée, elle devra alorsrouge être installée dans un boîtier avec regard.
  • Un boîtier de programmation (de la simple minuterie à une conception plus élaborée) qui pilote l’électrovanne :
    • sur secteur (230 V), accessible de votre maison ;
    • ou à pile (9 V), éloigné du réseau électrique.
  • Un (ou plusieurs) réseau enterré, composé de tuyaux (de diamètre 19 mm, résistants au gel), raccords (droits et en T) et colliers de serrage.
  • Des asperseurs :
    • simples (de portée 2,5 m), à jet fixe ou rotatif ;
    • turbo-asperseurs (jusqu’à 10 m de portée) ;
    • fixes (réglables en hauteur) ou escamotables (disparaissant dans la pelouse).

1. Choisissez votre installation

Pour construire le système d’arrosage automatique qui couvrira les besoins et les particularités de votre pelouse, vous devez prendre en compte :

  • sa surface (géométrie et typologie) à arroser ;
  • le débit et la pression en eau disponibles ;
  • vos attentes en termes de programmation (durée d’absence, autonomie attendue) ;
  • votre budget.

L’approche étant tout de même un peu technique, vous aurez probablement besoin de conseils de professionnels si ce n’est une étude complète.

Trouver un pro

Lire l'article Ooreka

2. Calculez le débit d’eau de votre installation

Pour calculer le débit d'eau de votre installation, utilisez la formule suivante :

(Contenance en litres / Temps en secondes) × 3,6 = débit en m3/h

Concrètement :

  • Prenez un seau de 10 L.
  • Ouvrez le robinet qui servira à alimenter votre arrosage à fond (tous les autres doivent être fermés) et remplissez le seau.
  • Comptez les secondes nécessaires à son remplissage, vous obtenez ainsi la valeur du débit de votre installation en litres par seconde, que vous pouvez transformer en mètre cube par heure.

Ce chiffre est important et imposera le nombre de réseaux à mettre en œuvre.

3. Vérifiez la pression

Votre système d'arrosage automatique doit disposer d'une pression minimum de 2 kg/cm², soit 2 bars, pour fonctionner de façon optimale.

Au delà de 5 kg/m², la pression est trop forte et l'installation d'un réducteur de pression est nécessaire.

La pression se mesure à l'aide d'un manomètre à brancher directement sur le robinet. Vous pouvez également vous adresser à votre compagnie des eaux pour avoir cette information.

4. Réalisez le plan de votre jardin

Prenez les mesures de votre maison et de votre jardin le plus précisément possible avec un décamètre et reportez-les sur un plan.

  • Représentez-le tout à l’échelle, placez-y les arrivées électriques, les arrivées d’eau, si existant les massifs ou arbustes en bordure qui nécessitent un arrosage, ainsi que les différents obstacles arbre, toboggan…
  • Indiquez aussi les fortes dénivellations de votre terrain.

5. Réalisez le plan du système d’arrosage

Pour établir les caractéristiques du réseau et la liste du matériel nécessaire, prenez conseil auprès d’un distributeur : il aura besoin du plan des lieux et du débit d’eau pour vous fournir l’implantation optimale.

Ou bien lancez-vous seul :

  • Placez sur votre plan les asperseurs (en dessinant leur couverture circulaire au compas) en quadrillant toute la surface :
    • en partant des angles à 90 ° du gazon ;
    • en continuant le long des lignes droites (180 °) ;
    • pour finir par les angles ouverts (270 ou 360 °).
  • Tracez ensuite le réseau de tuyaux en prenant en compte la typologie du terrain.

6. Assemblez le système d’arrosage

L’idée est d’assembler au sol le réseau complet (tuyaux, raccords et asperseurs), afin de le tester avant son enfouissement.

  • Placez les asperseurs sur votre pelouse, conformément au plan.
  • Reliez-les entre eux à l’aide des tuyaux.
  • Mesurez à chaque fois la distance de tuyau nécessaire, coupez le tuyau avec un sécateur.
  • Utilisez raccords, T et colliers nécessaires pour construire le réseau (ne serrez pas à fond les colliers).
  • Trempez le tuyau dans l’eau chaude pour le détendre et ainsi faciliter sa mise en place et son raccordement avec l’asperseur.
  • Connectez ensuite le réseau à un tuyau d’arrosage branché à un robinet.
  • Mettez en eau.
  • Vérifiez que votre pelouse est arrosée comme prévu et qu’aucune zone ne reste non couverte.
  • Procédez aux ajustements en orientant les têtes des asperseurs.

7. Creusez les tranchées

Une fois votre implantation testée, matérialisez l'emplacement de chaque élément sur la pelouse à l'aide d'une bombe de couleur ou de farine. Retirez le matériel de la pelouse afin de creuser les tranchées.

  • Découpez soigneusement la pelouse sur une vingtaine de centimètres de large, en coupant les racine avec une bêche. Vous pourrez la replacer immédiatement après l’installation sans qu’elle soit trop endommagée.
  • Installez des bâches plastiques qui accueilleront la terre excavée.
  • Creusez des tranchées V, avec des parois inclinées et un fond plat, à l'aide de la bêche ou d’un creuse-tranchée (que vous pouvez louer, si les dimensions de votre terrain sont importantes).
  • Adaptez la profondeur des tranchées pour que les asperseurs soient installés conformément à leur hauteur et conception : les asperseurs pour pelouse se posent généralement au ras du sol.

8. Installez le système

  • Disposez dans le fond des tranchées une couche de gravier de 10 cm.
  • Posez dessus les tuyaux.
  • Connectez les asperseurs sur les tuyaux en soignant leur verticalité.
  • Effectuez le branchement aux électrovannes, placées le plus souvent dans un regard situé près de l'alimentation en eau.
  • Effectuez le branchement au programmateur.
  • Testez à nouveau l’installation.

9. Rebouchez les tranchées

  • Recouvrez les tranchées d’une nouvelle couche de gravier de 10 cm.
  • Placez un grillage avertisseur bleu qui permet de signaler la présence d’une canalisation si d’aventure un coup de pelle est donné plus tard à cet endroit.
  • Remettez les mottes de terre en place et damez en vous assurant que chaque asperseur affleure bien le sol.
  • Semez du gazon par-dessus, ou replacez les carrés de pelouse retirés.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Suivi du système d’arrosage

  • Vérifiez régulièrement l’état des gicleurs des asperseurs, ainsi que les raccordements au niveau des électrovannes par le biais des regards.
  • Contrôlez également que la programmation reste inchangée.
  • Exploitez au maximum les possibilités de votre programmateur, vos économies d’eau ne s’en porteront que mieux.

Matériel pour installer un arrosage automatique

Imprimer
Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Bêche

Bêche

6 € environ

Bombe de peinture

Bombe de peinture

8 € environ

Calculatrice

Calculatrice

À partir de 3 €

Compas

Compas

À partir de 3 €

Décamètre

Décamètre

4 € environ

Gravier

Gravier

À partir de 4 € le sac de 25 kg

Manomètre

Manomètre

À partir de 10 €

Papier + crayon

Papier + crayon

Déjà possédés

Règle aluminium 2 m

Règle aluminium 2 m

Environ 15 €

Seau

Seau

À partir de 1 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Arrosage

Arrosage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types d'arrosage
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider